Atteintes des droits à la propriété intellectuelle : Interpol décentralise au Sénégal.



Atteintes des droits à la propriété intellectuelle : Interpol décentralise au Sénégal.
Le Commissaire Mamadou Thiandoum a indiqué ce matin, au cours d’un séminaire ouvert à l’endroit des officiers de police de l’Afrique de l’ouest et du nord "qu’au Sénégal, les services d’Interpol ont procédé à la décentralisation, à coups de centaines de millions de francs CFA, de leur base de données sur les personnes à contrôler aux frontières du pays".

Par ailleurs, le commissaire divisionnaire a déclaré, que les secteurs les plus vulnérables dans la contrefaçon sont les produits alimentaires, médicamenteux et pharmaceutiques.
«Les médicaments et les produits alimentaires sont les produits les plus sensibles aux atteintes des droits à la propriété intellectuelle», a-t-il souligné. La raison selon le Divisionnaire est qu’il est, extrêmement, difficile de détecter les médicaments et les produits alimentaires contrefaits.

Cette formation qui doit durer six jours permettra aux pays concernés d’harmoniser leurs stratégies pour mieux faire face aux organisations qui ont décidé de s’investir dans ces crimes. A en croire les organisateurs, les résultats devront en principe être payants car ce modèle de lutte contre ces bandes de pirates et de contrefacteurs a déjà donné ses fruits dans des coins comme l’Amérique.


Charles Thialice SENGHOR

Jeudi 20 Mai 2010 - 18:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter