Attentat à Nice : le bilan s’alourdit au moins 84 morts à Nice, le chauffeur du camion identifié

Un camion a foncé ce jeudi 14 juillet au soir dans la foule sur la promenade des Anglais à Nice pendant le feu d'artifice de la Fête nationale, faisant au moins 84 morts, des dizaines de blessés, et laissant 18 personnes dans un état d'« urgence absolue », selon le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Le président Hollande a parlé d'« une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié ».



Que s'est-il passé ?

Vers 23 h, la foule est massée sur la très touristique promenade des Anglais pour les traditionnelles festivités du 14-Juillet. Le feu d'artifice vient de s'achever quand un camion blanc fonce dans la foule. Il écrase sur une distance de deux kilomètres les personnes se trouvant sur son chemin.

Le chauffeur du camion de 19 tonnes a été abattu par la police. « Au moment où il a été abattu par les policiers, il avait fait feu plusieurs fois », a souligné vendredi le premier adjoint Les Républicains de la ville de Nice et président de la région PACA, Christian Estrosi.

Vers 23h20, un important périmètre de sécurité a immédiatement été mis en place à proximité de la promenade des Anglais totalement bouclée. De nombreuses ambulances et des membres des forces de l'ordre et des militaires se sont ensuite déployés en nombre, notamment autour de la place Masséna.

L'attaque a suscité un mouvement de panique. Un journaliste du quotidien Nice-Matin, qui se trouvait sur place, décrit une scène de panique au moment de l'incident, quand un journaliste de l'AFP parle d'un « chaos absolu ». « Des gens hurlaient. [...] Nous avons vu des gens touchés et des débris voler partout », a-t-il encore raconté, ajoutant qu'il avait très vite compris, « qu'un camion de cette taille avec une trajectoire en ligne droite » ne pouvait être qu'un « acte totalement délibéré ».
 
 

Khadim FALL

Vendredi 15 Juillet 2016 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter