Attentat déjoué sur un vol Amsterdam-Detroit (Vidéo)

Les Etats-Unis ont déjoué dans la nuit de vendredi à samedi 26 décembre une tentative d'attentat dans un vol transatlantique. La Maison Blanche parle d'un « acte terroriste manqué ». De son lieu de vacances, Barack Obama a ordonné le renforcement de la sécurité aérienne dans le pays. Un homme a été arrêté alors qu'il tentait d'allumer un explosif à bord de l'avion qui transportait 278 passagers.



Attentat déjoué sur un vol Amsterdam-Detroit (Vidéo)
L’incident a eu lieu alors que le vol 253 de la compagnie Northwest était en approche vers son aéroport de destination, à Detroit dans le Michigan. Un homme a mis le feu ou tenté de mettre le feu à des explosifs, qu’il portait semble-t-il sur lui, peut-être attachés sur sa jambe. Les passagers qui étaient auprès de lui racontent avoir entendu une explosion étouffée, avoir ensuite senti de la fumée. Un autre passager s’est alors jeté sur le suspect et l’a maîtrisé.

On ne sait pas encore de quel type d’explosif il s’agissait, dans un premier temps on a parlé de pétards comme ceux que l’on utilise pour les feux d’artifice mais il semble que ce soit autre chose, peut-être une poudre, peut-être une poudre mélangée à un liquide. Quoi qu’il en soit le suspect, qui est brûlé assez grièvement semble-t-il, a été arrêté à l’atterrissage. Il s’agit d’un ressortissant nigérian de 23 ans, qui aurait affirmé aux enquêteurs qu’il appartenait à al-Qaïda et qu’il se serait procuré ces explosifs au Yémen, où il aurait également reçu les instructions pour les utiliser. Toutes ces informations sont en train d’être vérifiées en ce moment par les services de sécurité américains.

Un incident qui provoque une grande émotion

Le niveau d’alerte dans les aéroports aux Etats-Unis a été immédiatement relevé, en cette période très chargée pour les compagnies aériennes. Et il y a évidemment énormément de questions qui se posent. D’abord, comment ce passager, qui était arrivé de Lagos au Nigeria jusqu'à Amsterdam par un vol de la compagnie KLM et qui avait donc ensuite embarqué sur ce vol de Northwest à destination de Détroit, a-t-il pu embarquer avec des explosifs ?

Ensuite, et c’est plus grave, certains experts affirment que cet homme était sur une liste américaine d’individus suspectés d’avoir des liens avec des organisations terroristes. Pas une liste de personnes interdites d’entrée aux Etats-Unis mais une liste de personnes en observation. Comment a-t-il pu embarquer sur ce vol à destination des Etats-Unis, c’est évidemment une autre question. Ces fameuses listes se sont d’ailleurs tellement étoffées qu’elles atteignent plusieurs centaines de milliers de noms, ce qui les rend évidemment moins efficaces. Beaucoup de questions donc et beaucoup d’inquiétude aux Etats-Unis.
Vidéo

Enquête sécuritaire à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol

Tout ce que les porte-parole de l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol acceptent de dire pour l’instant, c’est qu’une enquête de sécurité est en cours. Ils conseillent d’adresser toutes les questions aux autorités américaines. Mais ce qui est certain, et qui a été confirmé par ces mêmes porte-parole, c’est que les mesures de sécurité s’appliquent à tous les passagers en correspondance, même s’ils n’ont pas besoin de pénétrer dans la zone Schengen de l’aéroport.

Un passager qui débarque d’un avion en provenance d’un pays non-européen et qui reprend un vol en direction des Etats-Unis doit donc durant son transit à Schiphol subir à nouveau tous les contrôles de sécurité. Il s’agit à la fois du contrôle des documents du passager (billet et passeport), mais aussi de repasser sous les portiques de détection aux rayons X.

Ce que les autorités aéroportuaires ne confirment pas, c’est s’il faut passer ou non sous le body scan, le scanneur corporel, un de ces nouveaux portiques qui donnent une image très précise du corps du passager pour voir s’il transporte sur lui des objets illicites. Mais rien ne dit que ce nouvel outil aurait permis de détecter de la poudre collée sur la jambe du passager.

Il n’en reste pas moins que l’aéroport de Schiphol a la réputation d’être l’un des plus sécurisés. Et dès cette nuit, les réactions des internautes néerlandais étaient pour se demander si tout le budget actuellement consenti aux mesures de sécurité est suffisant, voire correctement utilisé.
Source: RFI

RFI

Samedi 26 Décembre 2009 - 12:05




1.Posté par Citoyen Lambda le 26/12/2009 12:49
Voici ma pétition pour un référendum sur la construction de mosquées en France :

http://tinyurl.com/ykd3k8r

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter