Attentat très meurtrier évité de justesse à New York

Le quartier new-yorkais de Times Square a échappé de peu à un attentat. Un 4x4 contenant des explosifs a été retrouvé dans la soirée du 1 er mai 2010 entre la 45ème rue et la 7ème avenue. Le quartier des théâtres a été immédiatement évacué et, selon le maire de New York Michael Bloomberg, cela aurait pu être un « événement très meurtrier ». Le président américain Barack Obama a félicité « l'excellent travail de la police » qui a réagi rapidement après l'alerte.



La brigade de déminage de New York examine le véhicule Nissan Pathfinder Sport qui contenait la bombe. Reuters/Brendan McDermid
La brigade de déminage de New York examine le véhicule Nissan Pathfinder Sport qui contenait la bombe. Reuters/Brendan McDermid
Selon Michael Bloomberg, les New-Yorkais ont eu beaucoup de chance. D’après le maire de la ville, ils ont évité ce qui aurait pu être un incident sanglant. Tout a commencé vers 18 heures trente, samedi soir, 1er mai, lorsqu’un vendeur de tee-shirts a repéré un véhicule suspect et alerté un officier de la police montée.

A l’arrière du 4 X 4, garé en plein Times Square par une belle soirée d’été, le policier a découvert un paquet suspect d’où s’échappait de la fumée. Il a également senti une odeur de poudre. Les lieux ont été immédiatement évacués et des milliers de touristes se sont massés aux alentours, pour observer le ballet des véhicules d’urgence.

A l’aide un robot, l’équipe de déminage a découvert dans la voiture ce que la police

considère être une bombe improvisée, avec trois bombonnes de gaz, deux jerricanes d’essence, des feux d’artifice, une boîte qui semblait contenir de la poudre à munitions, ainsi que deux horloges reliées à des fils électriques. L’engin aurait pu causer une explosion et un incendie sérieux, a affirmé Michael Bloomberg.

Mais l’enquête ne fait que commencer et la police ignore, pour l’instant, qui pourrait avoir été derrière cet attentat et quel pourrait en être le motif.

RFI

Dimanche 2 Mai 2010 - 14:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter