Attentats à Paris: la sortie retardée de films sur le terrorisme

C’était l’une des sorties les plus attendues de cette fin d’année. « Made in France », de Nicolas Boukhrief, décrit les préparatifs d’une cellule jihadiste pour semer le chaos dans Paris. Le film devait sortir dans les salles françaises ce mercredi mais son distributeur Pretty Pictures a repoussé sa date de sortie à début 2016.



Pas de sortie ce mercredi donc pour le film Made In France. Par son sujet autant que par son affiche, une tour Eiffel transformée en kalachnikov, le nouveau film de Nicolas Boukrief entre tragiquement en résonance avec les attentats de vendredi dernier. Résultat, les affiches ont été retirées de tous les lieux publics et la sortie a été repoussée sine die.

Une décision «morale» selon le distributeur

C’est une décision commerciale, mais aussi morale, prise en accord avec le cinéaste, explique James Velaise, le distributeur du film. « C’était mieux de prendre du recul, de faire profil bas et de rebondir après quelques jours » précise-t-il au micro de RFI.

Deux autres films traitant du terrorisme devraient sortir dans les semaines qui viennent. Les cowboys, le premier long-métrage de Thomas Bidegain, raconte la quête d’un père pour retrouver sa fille de 16 ans, partie faire le jihad pour les beaux yeux d’un garçon. Ovationné au dernier festival de Cannes, le film sort le 25 novembre.

Autre film, Taj Mahal, de Nicolas Saada, raconte lui l'histoire d'une jeune fille prise dans l'attaque terroriste de l'hôtel Taj Mahal à Bombay en 2008. « Nous pensons que face à l'obscurantisme, à la terreur, à l'indicible, le cinéma est là pour ouvrir au dialogue, explique dans un communiqué le distributeur du films, la société Bac Films. Il nous permet dans ces moments difficiles de regarder le monde tel qu'il est. Et nous sommes certains que reculer aujourd'hui, c'est capituler demain ». La sortie du film, prévue le 2 décembre prochain, est maintenue.

En revanche le distributeur Mars vient d’annuler la sortie de Jane Got A Gun de Gavin O'Connor, un western. C'est l’histoire d’une femme qui appelle à la rescousse son ancien amant pour défendre son ranch contre l’attaque de hors-la-loi.
source:rfi.fr


Dior Niang

Mercredi 18 Novembre 2015 - 08:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter