Attribution de marchés pour la construction de 28 écoles: l'ARMP épingle Serigne Mbaye Thiam



Après le ministre des Sports et de la Vie associative, Mbagnick Ndiaye, l’autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) à l’assaut de Serigne Mbaye Thiam en charge du ministère de l’Education nationale. La structure de contrôle ne badine plus du tout. Il s’agit de pas moins d’une dizaine de suspension de marchés. Ce, depuis le 2 janvier 2014 sur au moins 23 contentieux consultés.


Les services de Serigne Mbaye Thiam ont vu quatre (4) de leurs procédures d’attributions de marchés reportés.  En effet, les marchés pour la maintenance des matériels d’informatique relatifs à la construction de 28 écoles d’une centaine de classes tous lancés par le ministère de l’Education nationale dans les départements de Diourbel, Mbacké et Bambey sont suspendus par l’ARMP. Ce, à la suite des recours introduits par des sociétés contestataires. Deux (2) autres décisions d’attributions de marchés relatifs à l’acquisition des manuels scolaires ont été également suspendues. Des décisions contestées par la société d’éditions des Nouvelles Africaines qui a obtenu gain de cause après avoir saisi le comité de règlement des différents.


Elle avait auparavant reçu un avis défavorable du ministère de l’Education nationale. Saër Niang et Cie ont également demandé la suspension du marché de réhabilitation du système de climatisation centrale à l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Un marché lancé par les Agences des Aéroports du Sénégal (ADS).  Même sanction, note la Rfm contre l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) dont la procédure d’attribution du marché relatif à la fourniture de quatre (4) minibus annulé. Idem pour le Port Autonome de Dakar (PAD) où la procédure concernant le marché pour le contrôle et la potabilisation de l’eau distribuée par le PAD est suspendue par l’ARMP. 


Mercredi 5 Février 2014 - 15:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter