Au Mali, l’armée perd six soldats

Au moins 6 personnes ont été tuées lundi dans l'attaque d'une position de l'armée au centre du pays, près de la frontière mauritanienne.



(Photo d'archives) Les attaques contre les positions de l'armée malienne sont moins fréquentes qu'il y a quelques années
(Photo d'archives) Les attaques contre les positions de l'armée malienne sont moins fréquentes qu'il y a quelques années

Selon le correspondant de BBC Afrique à Bamako, l'assaut n'a pas été revendiqué.

Notre correspondant précise que les premiers assaillants sont arrivés à dos d'âne et sur des motos et ils ont commencé à tirer dès qu'ils ont eu accès au camp militaire.

Ensuite, d'autres assaillants sont venus à bord de véhicules pour prêter main forte. Les échanges de tirs avec les militaires maliens ont duré plusieurs heures.

Dans l'après-midi, l'armée a indiqué que la situation est passée sous contrôle et que les assaillants ont été repoussés.

Selon le premier bilan établi donc par l'armée, ce sont au moins 5 militaires qui ont été tués sur place.

Par la suite, un des blessés a succombé à ses blessures.

Par ailleurs, l'on ne dispose d'aucun bilan concernant les assaillants, dont l'identité n'est pas connue.

Un officier, porte-parole de l'armée malienne, a déclaré que les assaillants sont arrivés en tenues de djihadistes, scandant "Allahou Aakbar, Allahou Akbar".

Dans son communiqué, le gouvernement s'est limité à parler de pertes en vie humaines sans autres précisions.


BBC Afrique

Mardi 6 Janvier 2015 - 13:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter