Au Maroc, les bons résultats du parti islamiste aux élections locales



Vainqueur des régionales et troisième des communales, le parti islamiste du premier ministre Abdelilah Benkirane est le principal bénéficiaire des élections locales de vendredi au Maroc.
Selon des chiffres fournis samedi 5 septembre par le ministère de l’intérieur, le parti Justice et Développement (PJD) a remporté 174 sièges sur 678 dans les conseils régionaux (25,6 %), suivi par son grand rival, le parti Authenticité et modernité (PAM/libéral, opposition) avec 132 sièges (19,4 %) et le parti de l’Istiqlal (PI/conservateur, opposition) avec 119 sièges (17,5 %).
Alors que les Marocains élisaient pour la première fois leurs conseillers régionaux au suffrage universel direct, le PJD est arrivé en tête dans trois des quatre régions les plus peuplées du pays, dont celles dont dépendent les grandes villes de Casablanca, Rabat et Fès. « Le PJD a obtenu ces résultats grâce à sa gestion au gouvernement depuis quatre ans », a estimé le patron du parti islamiste et chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.

lemonde.fr

Dimanche 6 Septembre 2015 - 04:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter