Au Nord-Kivu, les Maï-Maï Cheka multiplient les exactions

La mission des Nations unies a vivement condamné, samedi 26 octobre, une série d’exactions particulièrement atroces contre des enfants dans plusieurs villages du territoire Massisi, dans l’est de la République démocratique du Congo. Des attaques menées par le groupe armé Maï-Maï Cheka en collaboration avec des combattants Raïa Mutomboki.



Les casques bleus ne parviennent pas à endiguer la violence qui ravage le Nord-Kivu. REUTERS/Kenny Katombe
Les casques bleus ne parviennent pas à endiguer la violence qui ravage le Nord-Kivu. REUTERS/Kenny Katombe
Murielle Palares

Chargée de la protection de l'enfance à la Monusco

Cela a pris une ampleur dramatique, surtout lorsque ça touche les enfants..."

54___rdc___son_2_murielle_palares_massacres__.mp3 54_-_RDC_-_Son_2_Murielle_Palares_massacres_-.mp3  (368.81 Ko)



Dépéche

Dimanche 27 Octobre 2013 - 09:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter