Au moins deux morts en Côte-d’Ivoire dans un affrontement entre militaires et populations dans l’Est



Au moins deux morts en Côte-d’Ivoire dans un affrontement entre militaires et populations dans l’Est
«Nous confirmons qu’il y a eu deux morts et deux disparus et nous sommes en train de faire les recherches pour les retrouver», a affirmé le préfet de Transua, Gossan Aka, joint au téléphone.
 
«A l’origine de ce malheureux incident, une affaire d’anacarde», a fait savoir le préfet qui ajoute qu’ «un blessé grave » a été évacué au centre hospitalier de Bondoukou, le chef-lieu de région (420 km d’Abidjan).
 
Le drame s’est produit après que des éléments du Bataillon de sécurisation de l’Est (BSE) des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) eurent intercepté un camion transportant une cargaison d’environ 10 tonnes de noix de cajou que des trafiquants tentaient de faire passer frauduleusement au Ghana.
 
«Nous étions en train de faire convoyer le véhicule et le produit saisis vers notre base à Bondoukou quand, aux environs de 19 h (locale et GMT), nous avons été pris à partie par une foule de jeunes déchaînés », a expliqué le commandant du BSE, le colonel Soro.

connectionivoirienne.net

Jeudi 10 Mars 2016 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter