Aucune équipe n’est au dessus du lot à la CAN selon le journaliste Gérard Dreyfus.

Le journaliste Gérard Dreyfus, ancien reporter sportif à Radio France internationale (RFI) est d’avis qu’aucune équipe n’est au-dessus du lot à la Can.



Aucune équipe n’est au dessus du lot à la CAN selon le journaliste Gérard Dreyfus.
La  Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015 de football prévue du 17 janvier au 8 février fera ainsi  partie des éditions "les plus ouvertes".

Selon Gérard Dreyfus, "il n’y a plus d’équipes dominantes comme dans les années 90 ou au début des années 2000".  Ce journaliste a couvert 18 phases finales de la Coupe d’Afrique des nations. Il s’exprimait lors d’un séminaire des spécialistes des médias des associations membres de la Confédération africaine de football (CAF), au centre d’excellence de Mbankomo, à Yaoundé, la capitale du Cameroun (8-11 décembre).

Pour rappel, dans les années 1990, le Nigeria était l’équipe dominante d’Afrique. Ce sera ensuite le tour du Cameroun jusqu’au début des années 2000, puis du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, et surtout de l’Egypte, qui a remporté trois phases finales consécutives.

Cependant, pour cette Can 2015 Dreyfus estime qu’il n’y a aucune équipe au-dessus du lot. Il est actuellement membre de la Commission médias de la CAF. Il a indiqué par ailleurs à l'APS, que rares sont ceux qui pourront pronostiquer la victoire d’une sélection à cette phase finale de la prochaine CAN.

Néanmoins, il reconnait que la sélection algérienne, en raison de ce qu’elle a montré en Coupe du monde et dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, semble avoir plus de qualités collectives que les autres.

Dreyfus  soutient par ailleurs, que le problème des joueurs sera le climat, la chaleur et l’humidité et que chaque CAN a des particularités.  « Il ne faut jamais évaluer les sélections sur la base des prestations de leurs joueurs en Europe » soutient-il. Et d’ajouter les contextes africain et européens sont différents, en ce qui concerne le football.

Il estime en outre, qu’il y a beaucoup de talents en Afrique, mais des ténors comme l’ont été les Eto’o et les Drogba qui tutoyaient les meilleurs joueurs du monde, il n’y en a plus.

Pour rappel, Le Sénégal partage la poule C avec  l’Algérie, le Ghana, et l’Afrique du Sud. 


Mardi 9 Décembre 2014 - 14:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter