Audit gestion 2012 au Ministère de la Justice: Des faits graves nécessitant des poursuites judiciaires



Audit gestion 2012 au Ministère de la Justice: Des faits graves nécessitant des poursuites judiciaires
Le rapport d’audit de la gestion 2012 du ministère de la Justice, notamment  des marchés passés par le Directeur de l’administration générale et de l’équipement, comporte des faits assez graves pouvant conduire à l’ouverture d’une information judiciaire.

Les auditeurs ont noté des cas de fractionnement pour des dépenses de même nature qui ont fait l’objet de plusieurs marchés passés  par la procédure de Demande de renseignement de prix (Drp).

Il s’agit de la fourniture de bureau et consommables informatiques pour un montant cumulé de 36 540 465 FCFA, de travaux informatiques pour un montant cumulé de 27 509 340 FCFA et de la fourniture de matériels et mobiliers de bureau pour un montant cumulé de 122 543 118 FCFA.
 
La procédure d’appel d’offres ouvert portant sur l’achat de fourniture de bureau pour un montant de près de 13 millions de francs CFA reste une grosse nébuleuse. En plus des documents manquants, les auditeurs ont signalé le non respect du modèle de bordereau des quantités prévues par le dossier d’appel d’offres. D’autres faits délictuels ont été également notés dans le marché de 14, 9 millions francs CFA  pour la fourniture de 30 spilts au nouveau du Palais de justice.


Lundi 5 Janvier 2015 - 11:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter