Audition du juge Téliko : les magistrats font reculer l’exécutif

Les magistrats ont gagné la première étape de leur combat contre la tutelle après avoir réussi à faire annuler la comparution de leur collègue Souleymane Téliko en Conseil de discipline prévue pour ce 19 avril.



Audition du juge Téliko : les magistrats font reculer l’exécutif
Le procès que d’aucuns qualifiaient de procès de tous les danger a été désamorcé de justesse. En effet, le ministère de la justice a fait savoir que la comparution du juge Téliko en Conseil de discipline prévu aujourd'hui  a été reportée sine die.

Ce report découlerait, de l’avis de certains proches du dossier, de la volonté du chef de l’Etat, par ailleurs président du Conseil supérieur de la magistrature (CMS) de faire baisser la tension qui menaçait d’atteindre un niveau insoupçonné car, les juges avaient déjà démontré leur détermination à ne pas courber l’échine devant l’Exécutif.

Des juges étaient allés jusqu’à demander à ce que tous leurs collègues démissionnent du CSM si leur ministre de tutelle persistait à vouloir sanctionner M. Téliko pour avoir dénoncé des faits qu’ils ont tous déplorés.

Souleymane Téliko est accusé d’avoir violé son devoir de réserve après qu’il ait dénoncé les consultations à domiciles. Lequel acte a outré Me Sidiki Kaba qui a alors actionné conseil de discipline. Cette instance devait auditionner M. Téliko ce mercredi à Saint-Louis.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 19 Avril 2017 - 10:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter