Auditionné hier, Oumar Sarr tient tête au Doyen des juges et conteste les faits de diffusion de fausses nouvelles

Le secrétaire général adjoint du parti démocratique sénégalais (Pds) a tenu bon face au Doyen des juges le magistrat Samba Sall. Entendu sur le fond du dossier, le maire de Dagana a reconnu avoir signé le communiqué sur instruction du parti démocratique sénégalais. Toutefois le maire de Dagana a dégagé en touche les accusations de diffusion de fausses nouvelles et le faux et usages de faux en écritures privées.



Auditionné hier, Oumar Sarr tient tête au Doyen des juges et conteste les faits de diffusion de fausses nouvelles
Le secrétaire général adjoint du Pds n’a pas fléchi durant les trois heures de son audition face au Doyen des juges Samba Sall. Même s’il a reconnu avoir signé le communiqué. Des sources proches du dossier estiment que le maire de Dagana a contesté les faits de diffusion de fausses et de faux et usage de faux en écritures privées, selon le journal Observateur. Face au magistrat Samba Sall, le Sg adjoint du Pds a fait savoir au Doyen des juges en signant le communiqué de son parti sur l’affaire du président Lamine Diack concernant l’argent du dopage, il a simplement posé un acte purement politique. Pour Oumar Sarr, les textes qui régissent le fonctionnement de leur parti permettent aux militants et militantes de donner leur opinion sur ce qui fait l’actualité au Sénégal. Ce qui a été le cas avec l’affaire Lamine Diack.
 
Des déclarations qui n’ont pas convaincu le Doyen des juges, qui cherche à savoir ce qu’il en était réellement du communiqué du Pds  qui disait que l’argent du dopage a financé la campagne de Macky Sall pour les élections municipales et locales de 2009, mais aussi les présidentielles de 2012.

Après l’audition sur le fond, ses avocats ont déposé une demande de mise en liberté provisoire car ses conseils contestent toujours qu’il s’agit d’un dossier en instruction, d’autant plus que le Procureur de la République a évoqué la flagrance pour mettre Oumar Sarr aux arrêts.   

Khadim FALL

Mercredi 20 Janvier 2016 - 09:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter