Augmentation de la taxe imposée aux camions: Yahya Jammeh revient sur sa décision

La Gambie étant dans une "situation difficile" à cause du blocus de la frontière avec le Sénégal, Yahya Jammeh est revenu à "de meilleurs sentiments". Autrement dit, il a reconsidéré sa décision de fixer le prix du passage des camions à 400.000 F CFA quel que soit le tonnage. La délégation de la CEDEAO a rencontré hier les transporteurs sénégalais pour essayer d'arrondir les angles.



Augmentation de la taxe imposée aux camions: Yahya Jammeh revient sur sa décision
Après la plainte de la Gambie auprès de la CEDEAO par rapport au blocus de la frontière sénégalo-gambienne, la délégation de l'organisation sous-régionale a rencontré hier le syndicats des routiers du Sénégal après les autorités Gambiennes. Il est ressorti de la réunion que la partie Gambienne "est dans les dispositions pour venir négocier parce qu'elle est vraiment dans une situation difficile". Selon des informations du "LeQuotidien". Yahya Jammeh est "revenu à de meilleurs sentiments en laissant tomber le prix qu'il avait fixé". 

D'une manière unilatérale, le président Gambien avait porté la taxe imposé aux camions de marchandises sénégalais à 400.000 F CFA au lieu des 4.000 lF CFA, la tonne au moment de traverser le corridor. 


Samedi 9 Avril 2016 - 09:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter