Augmentation des saisies de produits illicites en Algérie

De la drogue, mais aussi de l'essence et du gasoil : les douanes algériennes renforcent leur lutte contre les produits illicites et la contrebande. Les saisies ont fortement augmenté depuis un an, en particulier dans l'ouest du pays.



Saisie de drogue à Nâama, en Algérie, en juillet 2012. Capture d'écran / You Tube
Saisie de drogue à Nâama, en Algérie, en juillet 2012. Capture d'écran / You Tube

Quelque 200 tonnes de drogue saisies en 2013, contre 157 tonnes l'année d'avant. Selon les autorités algériennes, cette hausse de saisies s'explique par les difficultés que rencontrent les narcotrafiquants sur les frontières algériennes.

En effet, à la suite de la guerre au Mali, après la destruction de liens tissés entre les narcotrafiquants et les groupes terroristes présents au Sahel, les convoyeurs de drogue ont été obligés de modifier leurs trajets et de passer par le nord du Sahara.

D'importantes cargaisons de cannabis sont par ailleurs régulièrement saisies en Algérie, particulièrement dans l'ouest du pays, près de la frontière avec le Maroc.

Les douaniers algériens ont aussi saisi 660 000 litres d'essence et de gasoil. Résultat direct de contrôles massifs lancés près des régions frontalières pour endiguer la contrebande de carburant acheté en Algérie et revendu plus cher au Maroc voisin et en Tunisie.

Source : Rfi.fr
 



Dimanche 2 Mars 2014 - 11:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter