Augustin Senghor : « Ne pas faire croire aux joueurs que leur réussite dépend des autres »



Augustin Senghor : « Ne pas faire croire aux joueurs que leur réussite dépend des autres »

Les acteurs du football national doivent arrêter de faire croire aux joueurs que leur réussite dépend plus des autres que de leurs qualités sportives intrinsèques, a plaidé, samedi à Dakar, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor. Livre Galsenfoot

Selon le président de la Fsf « Le mal de notre football, c’est la superstition. On fait croire aux joueurs qu’ils ne sont pas responsables de leur réussite ».
Me Augustin Senghor a fait cette déclaration peu après la fin de la rencontre Sénégal-Congo, comptant pour la dernière journée des matchs de poule du Championnat d’Afrique (CHAN) des moins de 20 ans.
Les footballeurs sénégalais, menés (2-3) au score jusque dans les derniers instants de la rencontre, se sont battus jusqu’au bout pour s’imposer (4-3) aux dépens du Congo et obtenir leur ticket pour les demi-finales du CHAN des moins de 20 ans et de la coupe du monde de la catégorie.
« On en est arrivé à des moments où les joueurs se posent des questions qui ne sont pas ceux des footballeurs », a expliqué Me Senghor. Selon lui, « on leur fait croire que c’est quelqu’un d’autre qui n’est même pas sur le banc qui leur fait gagner des matchs ».
« Il est temps de ramener les choses à leur juste proportion pour que les gens sachent que c’est en travaillant que le résultat arrive », a indiqué le président de la FSF, estimant que la victoire ne serait venu ni d’un marabout, ni d’un prête, encore moins d’un voyant.
S’il est vrai qu’on peut travailler et ne peut voir des résultats, « il reste constant que dans la continuité, seul le travail peut permettre au sport national en général et le football en particulier de progresser », a-t-il dit.
« Dans le football, c’est en s’investissant à la base avec patience que les résultats viendront », a-t-il dit, avant de saluer la décision du chef de l’Etat, Macky Sall de donner suite à la demande de la CAF (Confédération africaine de football) d’organiser le Championnat d’Afrique des moins de 23 ans au Sénégal.
Le Sénégal se substitue ainsi à la RD Congo pour l’organisation de cette compétition prévue en décembre prochain.

Avec Galsenfoot



Dimanche 15 Mars 2015 - 14:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter