Australie- Incendie: L'enfer des incendies dans le Victoria. Bilan, 84 victimes

Le bilan s'alourdit d'heure en heure sur le front des incendies de forêts qui ont détruit plusieurs centaines de maisons et causé la mort d'au moins 84 personnes la nuit dernière dans l'Etat du Victoria. Les incendies ne sont pas éteints : c'est une immense tragédie humaine et écologique que vit le sud-est de l'Australie. La plupart des victimes ont été rattrapées par les flammes alors qu'elles tentaient de fuir en voiture. La chaleur, la sécheresse et les vents violents ont alimenté ces incendies, les plus graves depuis 25 ans. « L'enfer dans toute sa fureur » selon les mots du Premier ministre Kevin Rudd. Des dizaines de milliers de pompiers sont déployés, épaulés par l'armée.



incendie dans  l'Etat du Victoria
incendie dans l'Etat du Victoria
Avec des températures qui atteignent dans la région parfois 45 degrés, plus d’une vingtaine d’incendies continuent de se propager, dans l’Etat du Victoria. Le bilan provisoire est lourd. Ainsi, dans la petite ville de Kinglake, douze personnes sont mortes dans les incendies. Les habitants ont dû quitter leur maison durant la nuit pour trouver un refuge. L’un d’eux a raconté une expérience terrifiante : « J’étais pétrifié, en conduisant jusqu’ici. J’étais inquiet pour mon épouse et ma maison. J’ai juste éclaté en sanglots en arrivant. C’était comme de traverser une tornade, les deux côtés de la route étaient en flammes. Je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie. »

Des dizaines de milliers d’hectares de forêts sont partis en fumée, ainsi qu’au moins une centaine de maisons. Trente mille pompiers sont sur place et l’armée doit venir en renfort.

Le pays s’attendait depuis plusieurs jours à un week-end caniculaire et dangereux, mais il n’avait pas imaginé l’ampleur de la catastrophe. Pour l’instant on déplore une soixantaine de morts, mais les autorités ont d’ores et déjà prévenu qu’il y de forts risques de découvrir de nouvelles victimes durant la journée.

L'armée appelée à la rescousse.

Deux villages du Victoria ont été totalement incinérés la nuit dernière par des murs de flammes qui déferlaient à la vitesse de plus d'un kilomètre à la minute. Nombre de ceux qui cherchaient à fuir ces flammes en voiture ont péri carbonisés.

D'après un bilan très provisoire, ces gigantesques incendies ont déjà détruit plus de 700 maisons, de même que de très nombreux bâtiments et plus de 350 000 hectares de végétation.

A lui seul, le plus important de ces brasiers a consumé 240 000 hectares de végétation en vingt-quatre heures et continue de progresser sur un front de 80 kilomètres.

Plusieurs milliers de pompiers et volontaires combattent ces feux dans des conditions très difficiles. Face à la gravité de la situation, les moyens logistiques de l'armée vont être mis à contribution, tant pour prêter main forte aux pompiers que pour venir en aide à ceux qui ont tout perdu dans cette catastrophe sans précédent.

RFI

Dimanche 8 Février 2009 - 12:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter