Australie: vaste opération antiterroriste dans les milieux islamistes

En Australie, ce jeudi 18 septembre au matin, des centaines de policiers ont été mobilisés lors d'un important coup de filet antiterroriste. Une quinzaine de personnes ont été arrêtées, dont certaines apparemment proches de l’organisation Etat islamique qui sévit en Syrie et en Irak.



Des policiers devant la résidence de l'un des suspects arrêtés ce jeudi 18 septembre 2014. REUTERS/David Gray
Des policiers devant la résidence de l'un des suspects arrêtés ce jeudi 18 septembre 2014. REUTERS/David Gray

C'est la plus vaste opération antiterroriste jamais menée sur le territoire australien. Jeudi matin, 800 policiers ont fait une descente dans 12 quartiers de Sydney, et arrêté 15 terroristes présumés. Parmi eux, Omarjan Azari, un Australien  de 22 ans. Il était en contact avec Mohammed Ali Baryalei, Australien d'origine afghane, considéré comme « assez haut placé dans la hiérarchie de l'État islamique », d'après le Premier ministre Tony Abbott. Ses instructions : assassiner des Australiens pris au hasard, et médiatiser leur exécution sur le modèle des récentes décapitations des otages occidentaux en Syrie.

La police a déjoué ces attaques, in extremis, et pour Scott Morrison, le ministre australien de l'Immigration, cela prouve que la menace terroriste est bien réelle en Australie. La semaine dernière, le gouvernement a relevé le niveau d'alerte terroriste de « moyen » à « élevé ». Il s'inquiète de la présence, en Syrie et en Irak, d'une soixantaine d'Australiens qui combattent dans les rangs des jihadistes.

Leur retour en Australie augmente le risque d'attaques terroristes. Un risque accru par l'engagement australien aux côtés des Occidentaux contre le mouvement État islamique. 800 militaires australiens s'envoleront aujourd'hui pour l'Arabie saoudite. Parmi eux, 200 soldats des forces spéciales.


Rfi.fr

Jeudi 18 Septembre 2014 - 13:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter