Autorisation de sortie pour Bibo Bourgi : la CREI dit niet à la France et néglige le dossier médical



Autorisation de sortie pour Bibo Bourgi : la CREI dit niet à la France et néglige le dossier médical
La Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) durcit sa position contre Karim Wade et ses co-inculpés. Après la demande de mise en liberté provisoire de Pape Mamadou Pouye rejetée, c’est autour de Abou Khalil Bourgi dit «Bibo» de subir. Ce malgré l’intervention de l’ambassade de France au Sénégal. En effet, les magistrats de la CREI sont catégoriques, il n’est pas question de laisser Bibo Bourgi sortir du territoire même si c’est pour des raisons médicales. Apparemment son état de santé très critique n’a pas convaincu Henri Grégoire Diop et ses assesseurs.  
 
L’ambassade de France au Sénégal avait intercédé en adressant une correspondance à la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) espérant qu’à la suite une autorisation de sortie de territoire serait enfin accordée à Bibo Bourgi. Mais cette lettre n’a produit aucun effet.
 
Incarcéré en avril 2013 en même temps que Karim Wade, Pape Mamadou Pouye et quatre autres, Abou Khalil Bourgi a été finalement libéré et placé sous contrôle judiciaire suite à une complication médicale. Son dossier de santé a fait l’objet d’une expertise et d’une contre-expertise qui ont confirmé un état de santé très critique et incompatible avec un séjour carcéral.

Ainsi, a souligné nos confrères de l’AS, pour pouvoir poursuivre son traitement auprès de son médecin traitant à l’hôpital militaire Val-De-Grâce de France, plusieurs demandes d’autorisation de sortie ont été introduites devant la commission d’instruction, mais sans succès. Les magistrats de la Cour, qui a pris la relève à la suite de la Commission d’instruction qui est désormais dessaisie, ne sont pas plus convaincus que la commission pour l’autorisation de sortie.

Jean Louis DJIBA

Jeudi 5 Juin 2014 - 13:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter