Autoroute Thiès/Touba : Contradictions entre le Forum civil et l’ARMP autour d’un marché de 400 milliards



Autoroute Thiès/Touba : Contradictions entre le Forum civil et l’ARMP autour d’un marché de 400 milliards
« L’Etat du Sénégal  avait demandé à l’ARMP une entente directe d’un montant de 1000 milliards de FCFA pour la réalisation de certains projets et devant le refus de l’Institution, les autorités ont décidé de saucissonner le montant de 1000 milliards pour certains projets dont l’autoroute Thiès/Touba ». Birahim SECK du Forum Civil qui donne ces explications ajoute, « l’Etat du Sénégal a décidé de confier par entente directe ce marché aux chinois à hauteur de 400milliards de FCFA alors que ce tronçon a été estimé par des experts sénégalais à hauteur de 300milliards avec majoration », ce qui pousse M. SECK a comparé cela à l’affaire des chantiers de Thiès ou de l’ANOCI en parlant de surfacturation et de nébuleuse devant une possibilité de la réalisation de ce projet avec moins de dépense en cas d’appel d’offre.

Seulement pour l’ARMP, c’est juste des montants indicatifs, « certains pays comme la Chine, l’Inde, le Brésil, le Japon mettent des ressources à  la disposition de leur entreprises privées pour les soutenir dans leur dynamique d’aller vers l’étranger. Ces entreprises viennent ainsi dans nos pays avec des offres spontanées assorties de financement avec des marchés clés en main. Ces financements étant des prêts avec des taux concessionnels autour de 2 à 3%,  des différés de payement de 3, 4 et 5 ans et un étalement des payements sur 20, 25 ans ». Le Directeur de l’ARMP Saér NIANG qui explique pour sa part les tenants et les aboutissants de ce dossier parle ainsi de véritables opportunités qui s’offrent à notre pays, de nouveaux modèles de financement qui n’étaient pas prévus par le code des marchés. M. NIANG précise aussi qu’aucun marché de 1000 milliards n’a pas été rejeté et que l’Etat du Sénégal demande l’exécution du marché en toute transparence.


Jeudi 31 Octobre 2013 - 08:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter