Autosuffisance alimentaire : Le Sénégal dispose de 240 000 ha de terres irrigables dont la mise en valeur permettrait l’atteinte de l’objectif

C’est l’Agence Française de Développement qui le rappelle. L’AFD a participé ce jeudi au forum de haut niveau sur l’irrigation sous la présidence de son Excellence Monsieur Macky SALL avec la participation de plusieurs Ministres des pays sahéliens, des représentants des commissions économiques régionales, des organisations de la société civile, du secteur privé et des principaux bailleurs de fonds.



Au cours de ce forum  le Directeur Exécutif des Opérations de  l’Agence Française de Développement (AFD), Monsieur Jean Marc  GRAVELLINI, a confirmé l’engagement de l’Agence à poursuivre et à accroître son  appui au secteur de l’irrigation au Sénégal et dans les autres pays de la zone  sahélienne, exposée à une crise alimentaire due, entre autres, à la forte baisse de la  pluviométrie alors que l’agriculture irriguée ne représente en moyenne que 20 % des  surfaces emblavées.

Les conditions sont réunies pour mettre en œuvre un tel appui au Sénégal car l’AFD rappelle que « dans  la Vallée du Fleuve Sénégal, où le pays dispose, grâce au barrage de Diama,  d’un potentiel de 240 000 ha de terres irrigables dont la mise en valeur permettrait  son autosuffisance alimentaire ».

« Dans cette perspective, au Sénégal, l’Agence Française de Développement  envisage sur la période 2014 - 2017 de consacrer environ 75 millions EUR (50 milliards FCFA) à plusieurs projets pour accompagner la mise en œuvre de la politique agricole nationale, en particulier pour promouvoir l’agriculture irriguée et la  gestion durable des ressources naturelles », informe l’Agence.


Jeudi 31 Octobre 2013 - 16:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter