PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Aux Etats-Unis, les minorités craignent une nouvelle vague de haine

Musulmans, Noirs ou Latinos : les minorités se sont souvent senties attaquées par les propos de Donald Trump durant la campagne présidentielle. Selon un rapport du FBI, en 2015, les actes anti-musulmans ont connu une hausse de 67 % par rapport à l’année précédente, leur plus haut niveau depuis les attaques terroristes du 11-Septembre 2001. Dans les jours qui ont suivi l’élection de Donald Trump, le Michigan a connu un accroissement d’incidents haineux. A l’approche de l’investiture, la tension est retombée. Mais certains craignent une nouvelle vague d’incidents.




lemonde.fr

Vendredi 13 Janvier 2017 - 18:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter