Avantages dus aux anciens chefs d’Etat : Wade hausse le ton

Les divergences sur la revendication des avantages dus aux anciens chefs d’Etat ne connaissent toujours pas d’épilogue entre le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et l’actuel régime. Après la sortie de leur secrétaire général, Me Wade pour exiger le traitement spécial auquel il a droit, les libéraux se mêlent dans la danse.



Avantages dus aux anciens chefs d’Etat : Wade hausse le ton
Hier mardi, en réunion de comité directeur, les militants du PDS se sont faits entendre. En effet, précisent-ils, les droits et avantages dus à un ancien président de la République sont prévus et consignés dans la loi 8101 du 29 janvier 1981 qui a été voté à l’Assemblée nationale au moment du départ de Léopold Sédar Senghor du pouvoir.
 
Pour sa part, le pape du Sopi a également haussé le ton. « Je refuse d’être installé dans l’informel, je ne demande aucune faveur, mais un décret, comme cela a été fait pour mes prédécesseurs. Je ne demande que l’application stricte de la loi », s’est montré formel le devancier de Macky Sall à travers un communiqué transmis à la presse.


Mercredi 7 Novembre 2012 - 10:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter