Avec un budget de 44 milliards, la mairie de Dakar promet de changer la capitale



Avec un budget de 44 milliards, la mairie de Dakar promet de changer la capitale
L’équipe du maire Khalifa Sall, qui a annoncé un budget de 44 milliards de francs CFA, a promis de changer le visage de la capitale dans bien des domaines.
«Il y a une partie qui est consacrée aux feux de signalisation dans toute la ville de Dakar. Et le montant du marché sera exécuté par une société française qui s’appelle La société la croix, va couter environ 6 milliards cents millions en dehors de l’assistance à la maitrise d’ouvrage et à l’objectif de l’éclairage public», a indiqué le Président de la Commission des Finances à la mairie de Dakar. «Pour l’éclairage public, les feux de signalisation, ça va tourner autour des 8 milliards et demi», a ajouté l’ancien ministre.

Selon Abdoulaye Maktar Diop, des infrastructures sanitaires et des écoles sont prévues dans ce budget. «A côté de cela, nous avons la réhabilitation des 85 écoles sur les 151 que compte la ville de Dakar. Les centres et les infrastructures sanitaires vont, également, être réhabilités plus l’équipement médical pour relever le plateau médical du centre Abass Ndao, la clinique ophtalmologique et l’équipement en matière médicale du centre», a développé l’ancien directeur de la SONES.

Par ailleurs, il est prévu la réhabilitation de certains stades municipaux etle pavage des certaines rues. «Nous avons, également, prévu la réhabilitation de certains stades municipaux appartenant à la ville de Dakar et le pavage des trottoirs dans les villes de Dakar, particulièrement dans la zone des parcelles assainies, de Grand-Yoff, de Grand Dakar, Niarry Tally Biscuiterie, Benne Tally(…)», a poursuivi Abdoulaye Maktar Diop.

Charles Thialice SENGHOR

Jeudi 30 Décembre 2010 - 12:56




1.Posté par Windows le 01/01/2011 20:08
Je vous felicite enormement Khalifa Sall, tout le monde voit que vous etes entraint de faire ici un excellent travail. un travail de titan.
Toutefois, n'oubliez surtout pas les panneaux de signalisation (cote de la route)
Tres souvent, des panneaux tombent et on les oublie la bas.
Aussi la desablisation des routes, tres souvent 50% de nos routes sont couvert de sable, ce qui n'est pas du tout normal pour une ville qui se veut emergente.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter