Avion de commandement présidentiel – « Pointe de Sangomar » : L’Etat cherche un consultant pour la vente

L’autorité étatique compte s’attacher les services d’un consultant qui maîtrise la vente d’un aéronef avant de procéder à la vente de l’avion présidentiel, la « Pointe de Sangomar ». Dans les pages de l’édition d’aujourd’hui du quotidien national « Le Soleil », le ministre de l’Economie et des Finances a publié une sollicitation de manifestation d’intérêt dans le cadre d’une « sélection d’un consultant pour l’assistance dans la vente d’un aéronef ».



Avion de commandement présidentiel – « Pointe de Sangomar » : L’Etat cherche un consultant pour la vente
Après des interventions de certaines opinions nationales, l’Etat cherche ainsi à être assisté par un consultant qui dispose de l’expertise et de l’expérience nécessaires pour ce genre d’opération. 

En plus de l’ancien avion présidentiel Super 27 immatriculé 6V-Aef « Pointe de Sangomar », l’Etat veut vendre du matériel aérien composé de deux moteurs Pratt & Whitney Jt8-17 et un important lot de pièces de rechange Boeing 727, annonce le document cité par le même quotidien national.

Le consultant qui sera retenu devra assister l’Etat à déterminer la valeur actuelle de la « Pointe de Sangomar », des moteurs et des pièces de rechange sur le marché. Il (consultant) devra également préparer un dossier d’appel d’offres international, apporter son assistance dans l’évaluation des offres, dans toutes les opérations techniques liées à cette procédure (visite pré-bail, livraison technique). Et il est exigé du prestataire d’avoir une « renommée internationale » dans les transactions d’aéronefs. 

Selon « Le Soleil », la sélection des candidats se fera selon les procédures du Code des marchés publics en vigueur au Sénégal, alors que les offres seront reçues au plus tard le 18 juin prochain à 10h.


Mardi 8 Mai 2012 - 12:38




1.Posté par ras diogomaye le 09/05/2012 00:38
Mais je me demande pourquoi macky veut coûte que coûte vendre cet avion. ? Pourtant on ne me dirait pas que l'appareil est limité. pendant des décennies ,cet avion a attérit partout dans le monde avec Diouf puis avec Wade . Pourquoi ne pas le reffectionner correctement et l'ajouter à Sénégal air international et l’utiliser pour transporter les populations en temps de match, supporter etc...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter