Avis Tribunal des Pairs du CORED: Verdict plainte ASP contre "Le Quotidien"

PressAfrik vous livre in extenso la délibération du Tribunal des pairs du Conseil pour l'Observation des Règles d'éthique et de déontologie dans les Médias (CORED) de la plainte de l’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité (ASP), contre le journal “Le Quotidien”.



Avis Tribunal des Pairs du CORED: Verdict plainte ASP contre "Le Quotidien"
Avis N° 3 du TP du CORED

 Objet: Plainte du Dr. Pape  Khaly Niang, contre le journal Le Quotidien
        
Le mercredi 15 avril 2015, le Tribunal des Pairs du CORED s’est réuni à la Maison de la Presse à Dakar pour examiner la plainte du Dr Pape Khaly Niang, Directeur général de l’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité (ASP), contre le journal “Le Quotidien”.

La plainte porte sur un article publié dans l’édition du 3 décembre de ce journal, signé de Bocar Sakho, avec comme surtitre «extorsions de fonds, escroquerie, trafic de drogues » et comme titre à la Une «
Agents de
Sécurité
Pourris».
Le Dr. Niang juge que l’article du Quotidien a «un caractère tendancieux» et «ne se réfère à aucune source digne de foi». Il  demande la publication d’une mise au point dans le journal en réparation du «préjudice moral» subi.
Dans sa réponse à la plainte, le Directeur de publication du “Quotidien” réfute les griefs du Dr. Niang, avec à l’appui plusieurs coupures de journaux qui font état des écarts de certains agents de sécurité de proximité et des propos du Directeur général de l’ASP qui reconnaît l’ampleur du mal.

AVIS du tribunal

Après avoir analysé l’affaire, le Tribunal des Pairs, rejette les griefs du plaignant contre la rédaction du journal Le Quotidien  pour non-respect des règles d’éthique et de déontologie de la profession car les faits relatés sont bien réels. Le journal Le Quotidien n'est pas d'ailleurs le seul organe de presse de la presse qui les a publiés.
Par ailleurs le tribunal des Pairs note que le plaignant aurait dû d'abord s'adresser au Journal Le Quotidien pour faire valoir un droit de réponse et éventuellement le saisir en cas de refus de publication, ce qui n'a pas été le cas.
 Le Tribunal des Pairs
 


Jeudi 30 Avril 2015 - 11:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter