Awa Ndiaye parle : « Je n’ai pas trahi le PDS… On m’a poussée à la porte»

Cible de tirs nourris de responsables du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) suite à son départ du camp libéral pour rejoindre l’Alliance Pour la République (APR), Awa Ndiaye sort du silence. Ce, pour asséner qu’elle s’est toujours « dite Wadiste et non pas PDS » où ses anciens camarades l’ont un peu « poussée à la porte ». L’ancien ministre de la Femme, de la Famille et de la Culture sous Wade a fait ses précisions lors de sa rentrée politique au niveau de l’Alliance Pour la République (APR).



Awa Ndiaye a officialisé son entrée à l’Alliance Pour la République (APR). Occasion qu’elle ne rate pas pour se prononcer sur son départ du PDS pour déposer son baluchon chez le successeur de Wade au pouvoir Macky Sall. « Ce que je retiens, c’est que j’ai officialisé mon entrée à l’APR. Cette officialisation s’est faite en présence de tous mes responsables et de tous mes militants qui travaillent avec moi depuis des années » dit Awa Ndiaye qui lance : « Macky Sall avant d’être président de la République, il a été le n°2 de notre parti où il nous a accueilli, soutenu et aidé. Il nous conseillé et nous a mis sur la bonne voie. S’il y a quelqu’un qui m’a mise le pied à l’étrier dans ce parti, c’est bien Macky Sall. Je le lui dois », tempête l’ex-responsable libérale qui se réclame wadiste et dit avoir été poussée à la porte.

 
« Je n’ai pas trahi le PDS parce que moi-même, je me suis toujours dite Wadiste et non pas PDS. Je l’ai dit à de nombreuses occasions et ça n’a pas toujours fait plaisir au PDS et ils me l’ont reproché…J’ai toujours dit que dans ce parti, s’il y a un homme que je dois respecter, remercier, à qui je dois aussi rendre hommage, c’est le Président Abdoulaye Wade. Il m’a soutenue, épaulée. Il m’a donnée la place dans ce parti. J’ai quitté ce parti mais je dois dire qu’ils m’ont un peu poussée à la porte ». Mais ce n’est pas grave, conclut-elle dans une interview accordée au journal « l’as » elle ne manque tout de même pas de faire part de sa frustration lorsque le comité directeur du PDS est venu dans son fief, à Saint-Louis pour installer Ameth Fall Baraya sans l’en informer. 


Lundi 28 Avril 2014 - 16:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter