BBY: Idy parti, les apéristes s’entendent au pire des autres partis avant 2017 et réclament au président Sall…



BBY: Idy parti, les apéristes s’entendent au pire des autres partis avant 2017 et réclament au président Sall…

A Fass, une communauté rurale de Saint-Louis, le départ d’Idrissa Seck de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), n’est guère une surprise. En effet, les responsables et militants apéristes qui considèrent le maire de Thiès comme un opposant sont loin d’être ébranlés et s’attendent même au pire.

« Idy vient de partir peut être que les autres vont attendre en 2015 ou 2016 pour le rejoindre mais ce départ ne peut pas fragiliser le président. Idrissa Seck est un homme politique encore une fois », selon l’un d’eux Ibrahima Diaw qui ne manque pas de préciser.

« Le président de la République par souci de rigueur politique vient de donner une leçon politique d’envergure internationale à travers la réduction du mandat de sept (7) à cinq (5) ans » avant toutefois de réclamer l’accélération de la réforme sur la procédure de passation de marché public cela dans le but de faire des réalisations dans les délais car dit-il sur les ondes de la Rfm, « avec le code actuel il n’y a que des problèmes donc nous ne pouvons pas voir qu’un marché puisse avoir la durée de vie de procédure d’une passation d’un marché donné de plus six (6) à sept (7) ou un (1) an. Il y a des cas de figures qui sont là ». 


Dimanche 15 Septembre 2013 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter