BBY à l’épreuve des locales: Tous contre la boulimie de l’APR, l'AFP tente de sauver les meubles



BBY à l’épreuve des locales: Tous contre la boulimie de l’APR, l'AFP tente de sauver les meubles

C’est la fin des dépôts des listes en vue du rendez-vous des locales du 29 juin prochain. Une étape  dans la procédure électorale pour la moins chaude pour la coalition née lors de la dernière présidentielle de 2012, Benno Bokk Yaakaar (BBY) qui a laissé beaucoup de plumes dans l’opération. Pour certains alliés en dehors de l’Alliance des Forces du Progrès (AFP) de Moustapha Niasse qui tente de réparer des meubles dans certaines localités, il s’agit de faire face à la boulimie de l’Alliance Pour la République (APR) forte de la toute puissance de Macky Sall.
 

En ce sens, le ton est donné par le maire des Parcelles Assainies, Moussa SY, candidat à sa propre succession et qui roule pour le maire de Dakar, Khalifa Sall dans « taxawou Ndakaru » où toute l’équipe de la municipalité dans sa plus grande majorité à l’exception de l’APR sont aujourd’hui mobilisées derrière le responsable du Parti Socialiste pour à pour protéger Dakar. Chez l’ancien responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), la boulimie de l’APR qui pense que le président de la République est à la tête de l’Etat qu’ils doivent contrôler toutes les localités », ne passe pas.
 

Une boulimie du camp présidentielle notée à Grand-Yoff où le Premier ministre, Aminata Touré et le beau-frère du président Sall, Adama Faye trône en bonne place sur la liste majoritaire et proportionnelle contre Khalifa Sall, le porte-parole de l’APR  et non moins secrétaire général du gouvernement, Seydou Gueye est intronisé à la Médina toujours contre le PS de Bamba Fall. A Mermoz-Sacré Cœur-Baobab, la bataille entre le socialiste Barthélémy Dias et Marième Badiane de l’APR renforcée par le progressiste Zator Mbaye aura belle et bien lieu.


A Guédiawaye, le président de l’Assemblée nationale et secrétaire général de l’AFP a dû « travailler » son numéro 2, Malick Gakou pour céder la place à Aliou Sall, frère du président. Au moment où Pape Sagna Mbaye du même bord et actuel maire de Pikine dit qu’il ne sera pas candidat à sa succession et assure en avoir parlé à son ami et frère, Abdoulaye Thioub, responsable de l’APR. Ce qui est loin d’être le cas à l’intérieur du pays où BBY a toute aussi volé en éclats avec une bonne frange d'apéristes qui sont allés jusqu'à défier l'autorité en mettant en place leurs propre listes. Et à Thiès, les duels seront s'en merci entre Abdou Mbow (liste majoritaire) et Ciré Dia (proportionnelle) de l’APR  à l’assaut de Rewmi à l’Est, le ministre Thierno Alassane Sall est à la tête de la liste proportionnelle à Thiès-Ouest. Ce, face à Idrissa Seck (majorité). 


Mercredi 30 Avril 2014 - 17:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter