BBY: demande d'explications au président Sall, l'AFP se démarque

La coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) en zone de turbulence. Face à la volonté affichée de certains leaders qui demandent des preuves au président de la République, Macky Sall sur les accusations du père de Karim Wade, l'Alliance des Forces du Progrès se démarque. Le parti de Moustapha Niasse dit se suffire aux explications des ministres Aly Ngouille Ndiaye et Amadou BA sur la question.



En effet, en ce qui concerne les accusations de Wade à l’encontre du président Sall, les progressistes disent se limiter aux explications fournis par le gouvernement. Ils déclarent que tous les contrats ne peuvent pas être publiés. Le député Zator Mbaye, député et membre du bureau politique de l’AFP : « Benno Siggil Sénégal (BSS) est une coalition composée de plusieurs partis souverains et indépendants dans la manière de voir et d’approche…L’AFP pour le moment ne s’est pas prononcé sur cette question ».
 

Dès lors, le porte-parole du jour de rappeler sur les ondes de la Rfm que l’Etat opère selon un mode de fonctionnement. « Nous sommes présents à l’Assemblée nationale et il y a des questions. L’Etat, ce n’est pas dans la rue, dans un supermarché, encore moins sur la place publique. Il y a des voies et des moyens qui sont utilisables pour avoir un certain nombre d’informations. Et quand le ministre des Mines était venu à l’Assemblée nationale, nous lui avions posé des questions très précises et ses réponses, nous ont satisfaits… ». 


Mardi 9 Décembre 2014 - 13:13




1.Posté par Leuk55 le 09/12/2014 16:00

VIVE l'A (F) (P) R.
Le Grand Moustapha, l'homme du 16 Juin, ya meuna werré; Si tu savais...combien nous avons cru en toi..... Mais Djibo n'a pas le monopole du "courpégne"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter