PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



BBY vers l'éclatement ? Les alliés du président Sall exigent des preuves par rapport aux accusations de Wade

Doute dans la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yaakaar (BBY). Les alliés demandent des preuves au président de la République, Macky Sall sur les accusations de Wade. Président sortant qui traite le frère de Macky, Aliou Sall de "voleur". Selon les alliés, "il y a des enjeux qui nous imposent de communiquer juste et vrai".



Doute dans la coalition au pouvoir. Les alliés demandent des explications au président Sall. «Par  respect aux Sénégalais, par attachement à notre objectif  de gouvernance sobre et vertueuse, le gouvernement doit édifier l’opinion. Il ne s’agit pas de répondre ou de se prêter au jeu de Wade. La perception des Sénégalais est très importante sur ce qu’on dit de nous », sert le porte-parole du Parti Socialiste (PS). D’autant plus, souligne Abdoulaye Wilane : «Macky Sall dit que tout est conforme au aux lois et règlements, qu’est-ce que cela nous coûte de prouver cela ».


Le socialiste est conforté par Mbaye Dione de l’Alliance des Forces du Progrès (AFP) et maire de Ngoundiane qui affirme que le gouvernement a intérêt à donner plus d’informations. « L’Etat est le premier garant de la transparence des affaires publiques. Si le régime de Wade a été honni par les Sénégalais, c’est du fait de la nébuleuse qui a entouré beaucoup de dossiers durant douze (12) ans. Macky Sall avait invité les Sénégalais à une gestion de rupture,  de transparence et d’éthique dans la gestion des dossiers publics. Il devra apporter la lumière et ne pas polémiquer, c’est l’opposition qui gagne dans la République. Il faut apporter des éléments de preuves ».

 
Même son de cloche au niveau de la Ligue Démocratique (LD) même si le secrétaire général, Mamadou Ndoye assure dans « l’Observateur » que leur position n’est pas ponctuelle, ils sont pour la transparence. 


Mardi 9 Décembre 2014 - 10:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter