BBY vole en éclats à Mbacké: des jeunes de l'AFP et de l'APR s'étripent, le PS accuse Moustapha Cissé LO et se démarque



BBY vole en éclats à Mbacké: des jeunes de l'AFP et de l'APR s'étripent, le PS accuse Moustapha Cissé LO et se démarque

L'accord de principe d'aller ensemble, pour augmenter les chances de Benno Bokk Yaakaar (BBY) vient de voler en éclats à Mbacké. Il vient d'être remis en cause par le coordonnateur de l'Alliance Pour la République (APR), Moustapha Cissé . La rencontre qui s'est tenue dans la nuit du samedi au dimanche dans un quartier de Mbacké s'est soldée par une bagarre entre jeunes de l'Alliance des Forces du Progrès (AFP) et un responsable communal de l'APR.


Tout est parti d'une vive altercation entre les deux hommes sur le danger qui guette l'APR, si elle s'aventure à aller seule aux locales, alors qu'elle est largement minoritaire dans la commune. Il s'en suit une dispute et des coups de poing.


Le coordinateur du Parti Socialiste (PS) de Mbacké qui compte s'allier à d'autres partis de BBY a déclaré face à la presse que le compagnonnage est terminé. Aussi, il accuse Moustapha Cissé LO d'être venu pour jeter à l'eau le plan qui consistait à aller ensemble avec l'APR, comme au niveau national. « Moustapha Cissé  se permet de proposer ses propres conseillers, aller que son parti est minoritaire », a soutenu Mamadou Morane Gueye. Selon lui, Bby n'appartient pas à Macky Sall, encore moins à Moustapha Cissé LO



Le Député Fallilou Mbacké, alias Gallass Kaltome, fils de l'ex Khalife générale des Mourides, a décidé de porter une candidature pour l'APR. « Nous avons le devoir historique d'éviter au président Macky Sall, une défaite dans le département et dans la commune de Mbacké. Et les investitures, telles qu'elles se déroulent en ce moment, sont une volonté manifeste d'écarter non seulement les alliés mais aussi les responsables de l'APR » a indiqué le député dans les colonnes du journal  "Le populaire".



Lundi 14 Avril 2014 - 11:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter