BENNO & MANKOO, deux faces d’une pièce de monnaie rejetée !



BENNO & MANKOO, deux faces d’une pièce de monnaie rejetée !
Autant le dire de manière claire et sans ambages, BENNO et MANKOO sont les deux faces d’une monnaie rejetée, désavouée qui a perdu  toute crédibilité. C’est une même équipe, il se trouve juste que les remplaçants (MANKOO) éprouvent un manque terrible du pouvoir qu’ils avaient dans un passé récent. Des dealers partageant une même idéologie, celle de piller ce pays et paupériser ses populations. Des dealers avec un seul objectif : se maintenir dans les instances de décision. Des dinosaures qui ont survécu à l’ère du jurassique politique sénégalais et des prédateurs qui traversent une sécheresse sans précédent.

BENNO et MANKOO concentrent les plus grands ennemis de la république, deux groupes d’une hétérogénéité impressionnante, un mix amer d’une mauvaise senteur, une potion fortement diarrhéique. On y retrouve les escrocs aveugles de la première heure et ses ramifications, des libertins, de grands mégalomanes, des enrichis illicites non encore absouts, des criminels financiers qui sont encore dans nos mémoires, des parvenus nantis qui n’ont jamais travaillés, des opportunistes maîtres chanteurs politiques, des pithécanthropes versant dans le partage du gâteau ad vitam aeternam.

Ces deux coalitions partagent le culte de l’incohérence, alliance et guéguerre doivent avoir d’autres sens dans leurs dictionnaires. Dans l’un comme dans l’autre cas, l’on se rend compte que l’idéologie politique n’est pas important, voire inexistant, l’on marche au gré des vents de gloire et les discours portent la signature de la position dans le système et surtout du contexte politico-ludique.

Ces professionnels du « jeu politique » ont été aux commandes durant plus de cinquante ans, sans valeur ajoutée, et comme ils s’adonnent à un jeu, les personnes  éprises de travail et conscients des enjeux de l’heure, doivent les garder à distance. Ces cascadeurs de carrière, pour la plupart nous considèrent tel des chèvres à traire, et nous jeunes les assimilons à des loups insatiables. Il est très dangereux pour des caprins de fréquenter des loups, surtout quand ils sont expérimentés dans la bassesse.

Aujourd’hui beaucoup d’enjeux nous invitent à mener un double combat pour une assemblée nationale citoyenne et une majorité pouvant faire face aux dérives du tyran SALL. Un troisième pôle agrégeant toutes les forces vives de la nation qui éprouvent un ras-le-bol de la politisation de nos institutions, associations de lutte, mouvements citoyens, partis politiques nouveaux et les personnalités indépendantes, doit voir le jour et s’ériger en sentinelle pour rendre au peuple ce qui lui appartient : le Pouvoir.

Ce troisième pôle restaurera notre démocratie en lançant le grand chantier de la thérapie de notre cher pays, mais aussi veillera à remodeler la république sur la base de nos valeurs et eu égard à nos aspirations. Protéger nos ressources et contrôler un exécutif aux ordres de ses créanciers est une entreprise trop sérieuse pour être confié à des pilleurs et des repentis qui se soucient davantage de leurs partis que de cette noble patrie à qui nous devons TOUT.

Pour ces raisons et bien d’autres, je vois BENNO et MANKOO comme une même offre politique sur deux modes. Le Rassemblement pour la Vérité RV, par ma voix lance un appel au peuple sénégalais, de clore le cycle de répétition de l’erreur politique et de se libérer de ces politiciens mafieux. Cette année restera gravée dans l’histoire politique du Sénégal et une révolution majeure est entrain de voir le jour.

Nous n’avons pas le droit de faire des mauvais choix, car il nous revient la lourde tâche d’écrire notre histoire. Le poète-président disait que « Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ».

Qui pour sauver le soldat Sénégal ?

M. Oumar DIAGNE
SG du Rassemblement pour la Vérité.


Lundi 8 Mai 2017 - 12:30




1.Posté par Xeme le 08/05/2017 16:04
Totalement en phase avec vous M Diagne. Il faudra que les jeunes prennent leurs responsabilités et dégagent ces politiciens du 3e âge.
Votre parti se présentera ??

2.Posté par Leuk le 14/05/2017 00:09
Je m'en arrête au titre,
pour dire donc qu'en pratique, une pièce de monnaie ne peut tenir que sur l'une de ses faces.
Et il faudra inévitablement procéder au tirage au sort !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter