BES DU ÑAKK de Serigne Mansour Sy Djamil constate une situation alarmante et exprime une grande inquiétude

A travers un communiqué le Directoire National de BES DU ÑAKK informe que lors de sa réunion hebdomadaire du 25 septembre 2013 à son siège social, il s’est penché sur la situation alarmante que connait le Sénégal, du fait de la pénurie d’eau qui frappe le peuple depuis bientôt trois semaines, aggravant ainsi le calvaire qu’endurent stoïquement les populations face aux inondations endémiques.



BES DU ÑAKK de Serigne Mansour Sy Djamil constate une situation alarmante et exprime une grande inquiétude
Les compagnons du député Serigne Mansour Sy Djamil d’exprimer « une grande inquiétude quant à la fin proche du calvaire des populations, du  fait des cafouillages et du pilotage a vue étalés dans les medias, résultant d’un manque criard d’orientation stratégique dans un secteur vital ou les problèmes sont complexes certes mais maitrisables parce que le pays dispose de compétences techniques et humaines pour le faire ».  

 « Il s’y ajoute qu’une solution durable doit être trouvée à la question de l’eau, d’où la nécessité d’entreprendre un audit exhaustif, pour connaitre en toute transparence, l’état réel de la situation, en faisant appel à l’expertise dont notre pays dispose à foison », ajoute le communiqué.

Bes Du Ñakk réaffirme son ancrage dans Benno Bokk Yakar mais précise que « l’utilité et la pertinence de la coalition doivent se manifester non pas seulement dans des alliances pour gagner des élections mais surtout dans sa capacité à susciter la réflexion collective pour mieux agir sur les questions qui préoccupent les sénégalais. C’est pourquoi il convient de trouver une solution au déficit de concertation et de communication que vit Benno Bokk Yakar. C’est une exigence technique pour son bon fonctionnement et une urgence éthique pour sa durabilité. Le plus tôt sera le mieux ».
 


Samedi 28 Septembre 2013 - 12:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter