BFEM 2017 sous haute surveillance: la sécurité renforcée pour parer aux fraudes



Les épreuves écrites de Français du Brevet de Fin d’Etudes Moyennes (BFEM) ont démarré à 08 h 15 mn au collège Anne Marie Javouhey. Répartis dans trois (3) jurys, 296 élèves y ont composé. A relever que tout un dispositif sécuritaire a été mis en place.

Pour « minimiser les fraudes », selon les assurances données par Mamadou Abdel, le président de la Section langues, « une réunion s’est tenue ce jeudi matin avec les autorités académiques » avant d’entrer en possession des documents afférents à cet examen. « On a pris toutes les dispositions pour minimiser les fraudes », indique-t-il.

Les vigiles sur place, « aucun candidat et surveillant ne doit utiliser son téléphone portable. C’est ce que je peux dire pour le moment », déclare Mamadou Abdel.

Elève au Collège Jean de La Fontaine, Mariama SY juge les épreuves de français abordables au moment où Mouhamed Abdel Salam Gueye du Lycée Birago Diop, informe, de son côté, qu’une politique de sensibilisation a été menée dans son école face à la tricherie et que toutes les dispositions ont été prises. Des absences sont notées chez les candidats individuels.

Les épreuves reprennent à 15 heures précises. 

Au total, il y a 191 926 candidats répartis dans 1 051 centre d'examen. 

Lamine SOW (Stagiaire)

Jeudi 13 Juillet 2017 - 16:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter