BIENS MAL ACQUIS : Avec quel mental Karim Wade fera-t-il encore aux enquêteurs ?

Le fils de l’ex-président de la République fera encore face aux enquêteurs de la Gendarmerie dans le cadre des enquêtes sur les biens mal acquis. Le Pds, outré par la présence du procureur de la Crei lors de son audition, avait dénoncé « une dictature rampante ». Avec quel mental Karim Wade fera-t-il encore face aux gendarmes ? En tout cas, il a reçu avant-hier le président du Pvd après avoir obtenu les prières du khalife général des Mourides et le soutien de plusieurs barons du Pds.



BIENS MAL ACQUIS : Avec quel mental Karim Wade fera-t-il encore aux enquêteurs ?
 


    Après avoir fait face aux enquêteurs de la section recherche de la Gendarmerie nationale pendant 10 heures, karim Wade, le fils de l’ex-président de la République du Sénégal retourne à la caserne Samba Diery Diallo ce mercredi pour être encore auditionné.
Avec quel mental, l’ancien ministre des infrastructures, de la coopération internationale, des transports aériens et de l’énergie fera-t-il face aux enquêteurs ?  En tout cas, il était visiblement amer après sa dernière audition. Le dernier communiqué pondu par le Parti démocratique sénégalais illustre cet état d’esprit du fils du Wade. La formation libérale qui a été briefé par Karim a dénoncé les conditions dans lesquelles l’ancien dignitaire du régime de Wade a été entendu. Elle avait décrié la présence du procureur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite à l’audition.  
Karim Wade a-t-il pu vaincre cette amertume ? Il a été reçu avant-hier par le khalife général des Mourides, Serigne Sidy Makhtar Mbacké. Karim Wade qui expliqué au guide religieux les raisons de son audition a reçu ses prières. Il a aussi reçu hier à son domicile, le leader du Parti de la vérité pour le développement (Pvd). Serigne Modou kara Mbacké ne s’est pas privé de prodiguer des conseils à l’ancien ministre. « J’ai appris que Karim Wade est convoqué comme tant d’autres dignitaires de l’ancien régime pour répondre de leur gestion. Je lui ai demandé à chaque fois de besoin, de répondre présent. Je lui ai dit comme tout bon citoyen, si tu es convoqué pour apporter des éclaircissements, vas-y. Sur les questions dont il détient les réponses, je lui ai demandé de dire ce qu’il en sait. S’il n’a pas de réponse pour une quelconque question, qu’il s’abstienne », a dit le leader du Pvd après son tête-à-tête avec M. Wade.
Karim Wade a certainement reçu d’autres conseils venant de ses amis ou frères de parti. Cela pourrait être un réconfort pour lui. Il pourrait faire face aux enquêteurs avec un mental de fer, surtout s’il maitrise les dossiers autour desquels tourne son audition. Mais les enquêteurs pourraient lui réserver des surprises. Les sujets qui attendent le ‘ex-ministre d’Etat sont vastes, selon une source proche du nouveau régime. Ils concernent la gestion de l’Anoci, des biens qui appartiendraient à M. Wade, etc.
 
 


Jeudi 22 Novembre 2012 - 00:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter