Baba Tandian : « On me fait un mauvais procès »




La séance d’explication fait rage autour de la dissolution de la Fédération Sénégalaise de Basket (FSB) remplacée par un comité de normalisation lâché par arrêté du ministre des sports, Mbagnick Ndiaye. La fraude sur l’âge des équipes nationales filles et garçons U18 du Sénégal prises lors des dernières compétitions de l’Afrobasket en cause, le désormais ex-patron du basket sénégalais Baba Tandian qui est sorti de sa réserve hier, dénie toute implication dans la dite fraude et dénonce un mauvais procès contre lui. « Je suis certes responsable de la fédération, j’en suis la personne morale mais si on va jusqu’à m’accuser de quelque chose sur laquelle, je ne suis mêlé ni de près ni de loin, je crois que c’est me faire un mauvais procès », dénonce-t-il.

« Je pense que quelque part, il y a un problème. Et ce problème n’est pas le fait du Sénégal, tous les pays sont confrontés à ce genre de problème. Pour vous dire, je suis même incapable de mettre un nom sur le visage des  filles et des garçons parce que je ne les connais pas, je ne les sélectionne pas, je ne les gère pas. Je sais que parmi, ces filles-là, il y a en une qui est ma propre fille quand on a voulu la sélectionner, à l’époque, elle avait 19 et demi. J’ai opposé un fin de non recevoir, je leur ai dit que cette fille a plus de 18 ans, donc, elle n’est pas qualifiée pour jouer avec les U18. Je pense que si j’ai une telle réaction pour ma propre fille pour l’équipe nationale dont je n’ai jamais porté le maillot, une fierté que j’aurai pu avoir avec ma fille. Si je l’ai refusée pour ma fille, pourquoi, je l’accepterai pour une autre. Ce qui veut dire que l’histoire de la fraude sur l’âge, je suis certes responsable de la fédération, j’en suis la personne morale mais si on va jusqu’à m’accuser de quelque chose sur laquelle, je ne suis mêlé ni de près ni de loin, je crois que c’est me faire un mauvais procès » marque Baba Tandian qui assène.

« Je ne suis pas là pour insulter encore moins taper sur la table, j’ai été délégataire de pouvoir, Mamadou Lamine Keïta m’a fait confiance. Il y a un ministre qui est arrivé, Mbagnick Ndiaye qui m’a retiré cette confiance. Je fais avec. C’est valable pour moi comme ça le sera pour Serigne Mboup, un jour, un autre jour pour quelqu’un d’autre. On n’est pas propriétaire de la fédération » en conférence de presse hier au siège de la défunte FSB où il ne manque pas de déplorer la volonté du Sénégal de restituer ces deux (2) trophées remportés par les U18 filles et garçons à l’Afrobasket du fait de la fraude sur l’âge en ces termes :« On a oublié qu’on a que deux (2) gosses qui ont plus de 18 ans, tous les autres ont l’âge requis, alors on va leur retiré leur coupe ? ».


Mercredi 27 Novembre 2013 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter