Babacar Diop et la Jds se démarquent des regrets nourris par Bamba Fall et Barthélémy Dias à l'égard de Wade

La Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) s'est fendue d'une déclaration signée par son coordonnateur Babacar Diop, pour fustiger l'attitude et les déclarations de Bamba Fall et Barthélémy Dias au lendemain du scrutin du 30 juillet dernier. Les maires de la Médina et de Mermoz-Sacré Coeur auraient rendu visite à Me Abdoulaye Wade pour lui faire part de leurs regrets en ce qui concerne leur participation à son éviction du pouvoir en 2012. Diop et ses camarades considèrent que le système de Wade comme celui de Macky sont les mêmes.



"Au lendemain du scrutin, Bamba Fall et Barthelemy Diaz, sans demander l’avis des militants, sont partis voir Abdoulaye Wade pour présenter leurs regrets. Leurs propos n’engagent que leurs propres personnes. Il n’y a aucun regret à nourrir par rapport à ce qui s’est passé en 2012, si c’était à refaire, nous aurions fait la même chose. Nous ne nous sommes pas battus contre Abdoulaye Wade. Nous ne nous sommes pas battus pour Macky Sall. Nous luttons contre un système. Et le système de Wade tout comme celui de Macky Sall sont fondés sur la corruption, l’accaparement des richesses nationales et le clientélisme. La Jds est un mouvement libre et autonome. Elle, seule, peut décider de son avenir. Personne ne peut l’engager dans aventures qu’elle ne maîtrise pas. La Jds refuse de confier son avenir à un quarteron de dakarois qui s’enfoncent dans une tour d’ivoire avec une arrogance à couper le souffle. La JDS ne travaille pas pour des personnes"

AYOBA FAYE

Vendredi 25 Août 2017 - 00:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter