Bagarre à la Résidence de l’ambassade du Sénégal à Paris : la Présidence de la République dément et apporte des précisions



Bagarre à la Résidence de l’ambassade du Sénégal à Paris : la Présidence de la République dément et apporte des précisions
La cellule de communication de la présidence de la République du Sénégal a formellement démenti l’information qui faisait état de manifestations devant la Résidence de l’ambassade du Sénégal, une manifestation qui a entrainé sois disant l’évacuation du chef de l’Etat par sa garde rapprochée. Faux rétorque la cellule de communication qui a travers un communiqué parvenu à notre rédaction tient à rétablir la stricte vérité sur ces incidents, qu'elle juge très minime au regard du traitement dont il a fait l'objet.

D’abord souligne la note de la présidence de la République « Certains sites ont relayé l’information selon laquelle des manifestations de l’opposition devant la résidence de l’ambassadeur du Sénégal en France auraient conduit la sécurité à évacuer le Président de la République. Une telle information, totalement fausse, relève manifestement de la mauvaise foi ».

Ensuite « Quelques compatriotes, au nombre 7, ont manifesté bruyamment devant la résidence de l’ambassadeur du Sénégal en France à coup de cris et de sifflets ;
Et, pendant ce temps, le Président de la République s’entretenait avec une délégation d’environ 400 Sénégalais dans les jardins de la résidence, comme il a l’habitude de le faire avec nos compatriotes vivant à l’extérieur à chaque fois qu’il se déplace ;

De même précise le communiqué « Les agents préposés à la sécurité de la résidence ont fermé la porte pour retenir des jeunes qui voulaient sortir affronter les manifestants pendant que la réunion entre le Chef de l’État et les Sénégalais de France se déroulait ».

S’y qu’ « Il n’a ainsi jamais été question d’évacuation, encore moins de celle du Président de la République ».

Le communiqué conclut par inviter les confrères qu’il « Il convient de rappeler que les faits sont sacrés mais aussi que les questions de sécurité sont si importantes qu’il est impératif de les traiter avec rigueur ».


Samedi 25 Mars 2017 - 18:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter