Baïla Wane nie avoir fait chanter le général Fall et donne sa version des faits

Les langues se délient à propos du brûlot du Colonel Abdoulaye Aziz Ndao. Cité dans le livre, l'ex Dg de la Loterie Nationale Sénégalaise (LONASE), Baïla Wone répond à l'auteur du livre « pour l'honneur de la gendarmerie Sénégalaise ».



Baïla Wane nie avoir fait chanter le général Fall et donne sa version des faits
Accusé d'avoir envoyé deux personnes pour faire chanter le général Abdoulaye Fall, afin de lui soutirer 50 millions de francs CFA, Baïla Wone dira « je suis désolé que le colonel ait pu dire des contrevérités de la sorte. Je n'ai jamais évoqué avec le ministre Bécaye Diop (Forces Armées sous Wade) un seul dossier de la gendarmerie ». Concernant Amdy Diagne qu'on lui accuse d'avoir envoyé chez le général, Baïla Wane se défend en soutenant, « j'ai un devoir d'alerte et de sauvegarde pour mes amis. Puisque je connaissais le général bien avant qu'il ne soit gouverneur du Palais et Haut commandant de la gendarmerie, nous avons gardé de très bonnes relations. J'ai pris sur moi d'appeler le général Fall pour lui dire de recevoir Amdy Diagne. Il m'a dit qu'Amdy Diagne pouvait passer à son bureau. Ce qui a été fait. Et je me suis arrêté là ».


Selon toujours, l'ex Dg de la LONASE, dans une interview accordée au journal "l'observateur", c'est deux jours après le rendez-vous avec le général qu'un journaliste lui a dit que la femme d'Amdy Diagne s'inquiétait car, elle n'a pas vu son mari depuis 2 jours. « Deux jours plus tard, c'est Amdy Diagne, qui vient me raconter toutes les péripéties de leur déconvenue, lui et un autre. C'est en ce moment-là que je me suis offusqué qu'il est sorti avec quelqu'un d'autre dont il ne m'avait pas dit le nom. Ils ont été tous les deux arrêtés puis libérés. J'ai été informé qu'il est membre d'un réseau de renseignement avéré ou supposé, j'ai coupé tout de suite les ponts avec Amdy Diagne », se defend M. Wane.




Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter