Balla Gaye 2 défait par Bombardier, le camp du roi déchu balance



Balla Gaye 2 défait par Bombardier, le camp du roi déchu balance

De leur lecture d’après combat, une chose est sure. Ils sentaient la défaite de Balla Gaye 2 contre Bombardier ce 8 juin 2014. Son préparateur mystique ou « gourou », Thierno Gueye qui ouvre les débats de faire cette confidence : « Balla Gaye 2 est malade. Il a lutté parce qu’il reste un homme brave, courageux, qui ne voulait pas gâcher la fête. Il s’est sacrifié pour lutter mais c’était une mission impossible pour lui. Il s’entraînait mais la maladie l’avait complètement diminué. La preuve le jour du combat, il n’a rien mangé ».
Pire, dit la première femme du lutteur, Boury Bathily : « Tout le monde sait ici qu’il était malade. On a tout dit mais il a dit niet. Sa maladie nous a tous effrayés. Il n’arrêtait pas de vomir… ». Sadio Diatta, la maman de Balla Gaye 2 elle, dit avoir tout fait pour empêcher son fils de lutter mais rien n’y fera : « Il a tenu à honorer sa part du contrat mais je ne voulais pas qu’il lutte. J’ai tout tenté mais en vain ». Le fils du lutteur, Mohamed Sakho lui,  n’en démord pas : « Mon papa n’a pas touché le sol. Il a juste fait cela », mimant la position de son père contre Bombardier dans les colonnes du journal « l’As » qui fait part de l’accident de la route qu’à frôlé l’ancien « roi des arènes », à 24 heures de son combat. Cela s’est passé sur la route de Diourbel. En quête de prières, Balla Gaye 2 se rendait dans le village de Koba chez un réputé marabout. Sa Thiès, son frère à bord, le véhicule 4x4 noir a failli rater un virage. 



Mardi 10 Juin 2014 - 11:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter