Bambey : Mary Teuw Niane compte renforcer l’université.

L’Université Alioune Diop de Bambey (Uadb) est une université d’excellence, et Mary Teuw compte apporter sa contribution pour la soutenir dans la «voie de l’émergence. C’est ce qu’a fait savoir le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, qui visitaient les nouvelles infrastructures qui y sont érigées et qui doivent être finalisées. Cette visite dans le cadre de sa «Caravane de l’Enseignement Supérieur»



Bambey : Mary Teuw Niane compte renforcer l’université.
«Dans beaucoup de compétitions, de plaidoiries, l’Université Alioune Diop (Uadb) est arrivée à remporter d’importants succès». Ces mots sont du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, qui était en visite à l’Université Alioune Diop de Bambey dans le cadre de sa «Caravane de l’Enseignement Supérieur», ce dimanche.

Mary Teuw Niane s’est félicité de l’état d’avancement de certains de ces travaux : «Nous avons, à l’entrée de la région de Diourbel visité un certain nombre de sites d’infrastructures, et observé un certain nombre d’équipements. Nous avons visité le site alloué pour l’extension de l’Unité de formation et de recherche, (UFR SDD), particulièrement avec la création du département de médecine et d’odontologie, je crois que c’est un enjeu important pour non seulement la région de Diourbel, mais les régions du Bassin arachidier, puisque, comme on l’a expliqué, Diourbel est à moins de cinquante kilomètres de toutes les grandes villes du Bassin arachidier. Mais ces villes sont importantes du point de vue de leur population, mais c’est des villes qui ont aussi des structures hospitalières de haut niveau et qui pourraient servir de réceptacle pour les stages est les formations des futures étudiantes et étudiants en médecine et dans les spécialisations de la médecine», a-t-il déclaré.
 
Avec ces réalisations, le ministre de l’Enseignement Supérieur compte concrétiser le vœu du chef de l’Etat qui prône l’égalité pour tous : «L’équité fait partie des priorités du président de la République, Monsieur Macky Sall. Quel que soit l’endroit où se trouve le citoyen ou la citoyenne sénégalaise, elle a les mêmes droits que les autres citoyennes, même s’ils sont plus proches des centres qui bénéficient historiquement d’avantages plus importants. Et c’est d’ailleurs tous le sens de l’extension de la carte universitaire, du programme d’équipement des laboratoires et du fait que l’Enseignement supérieur est amené au niveau des populations pour qu’aucun Sénégalais ne se sente lésé parce qu’habitant loin des grandes villes de ce pays», a-t-il relevé.
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 12 Octobre 2015 - 02:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter