Bangui : A défaut de Dakar, des sénégalais veulent être rapatriés vers le Tchad




Ils sont 260 ressortissants sénégalais restés encore dans la capitale centrafricaine. Ils souhaitent être rapatriés vers le Tchad. Ce, à défaut d’un retour rapide sur Dakar, la capitale sénégalaise. L’un d’eux, Ousmane KA justifie cette demande par le fait qu'ils sont toujours dans l'expectative, depuis dimanche dernier, jour où ils ont demandé à être rapatriés au Sénégal.
 
« S'il n'y a pas possibilité de nous ramener rapidement chez nous, nous souhaitons qu'on nous achemine pour le moment vers le Tchad, pour nous mettre en sécurité. Il y a chaque vendredi un convoi vers ce pays" dit le commerçant de 39 ans. Selon Ousmane KA à l’APS, « les Sénégalais ne souhaitaient pas rester en Centrafrique après le départ de tous les Tchadiens. Les émigrés sénégalais se sentent plus en sécurité avec leur présence. Tous nos biens ont été pillés.


On nous a pris tout notre argent. Nous voulons que le gouvernement envoie un avion venir nous prendre.  Nous sommes restés dans ce pays pour nous occuper de nos biens, dont il ne reste plus rien maintenant. Nous sommes environ 260 Sénégalais. Environ 200 de nos compatriotes se sont réfugiés dans la mosquée centrale de Bangui. Les autres sont au quartier Kilomètre 5 ». Réagissant sur la question ce dimanche, le Directeur des Sénégalais de l'extérieur, Sory Kaba précisait qu’aucune date n’est arrêtée pour le rapatriement.


« Le ministère des Affaires étrangères était en train de faire le point sur le nombre de Sénégalais devant être rapatriés de la Centrafrique. Depuis deux semaines, nous travaillons sur les statistiques. Certains parlent de 260 Sénégalais. D'autres parlent de 300. Aucune date n'est arrêtée pour le moment en vue de leur rapatriement ». Début janvier dernier, plus de 300 sénégalais ont été accueilli par le président Sall à l’aéroport Léopold Sédar Senghor (LSS) en provenance de la Centrafrique déchiré par des violences inter-religieuses opposant musulmans et chrétiens.


Mercredi 19 Février 2014 - 17:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter