Bara Gaye après le verdict sur le délit d’offense au chef de l’Etat : « Nous allons continuer le travail »



Bara Gaye après le verdict sur le délit d’offense au chef de l’Etat : « Nous allons continuer le travail »
Le désormais ex-secrétaire général de l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) toujours en verve. Son dossier sur le délit d’offense au chef de l’Etat et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves,  a peine vidé par sa condamnation à six (6) mois ferme qu’il a déjà purgée. Et ce, en plus d’une amende d’un million de F CFA, Bara Gaye est plus que jamais en tenue de combat. En effet, après avoir annoncé qu’il va interjeter l’appel, il précise au régime en place que ni la prison, ni les brimades, encore moins les accusations n’enlèvent en rien à son engagement pour le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et son attachement à Wade.

Tout de même loin de la virulence lors de la manifestation des libéraux dans le département de Mbacké où il avait accusé le président Sall de confisquer les passeports diplomatiques des chefs religieux pour les remettre à des homosexuels. Des propos qui lui ont valu un séjour en prison de six (6) mois entre la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss et la prison du Cap Manuel, Bara Gaye remet ça.

« La prison, les brimades et les accusations ne vont pas entamer notre engagement. Cela n’enlève en rien notre attachement à Abdoulaye Wade. Nous allons continuer à faire notre travail », menace le responsable libéral qui a toujours en travers de la gorge les dommages que son interpellation a causés à son épouse, « traînée » dit-il dans la boue par la Division des Investigations Criminelles (DIC) pour une affaire qui ne l’a concernée même pas. Idem pour son enfant de moins de trois (3) ans « privé d’affection parentale par cette affaire ». « La prison est une affaire tellement sérieuse qu’avant d’y amener quelqu’un, il faut s’assurer de sa culpabilité », argue-t-il dans les colonnes du journal « l’as ». 

Dié Ba

Mercredi 22 Janvier 2014 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter