Barbarie inhumaine



Quand nous mettions sous presse notre édition du vendredi 15 juillet, le bilan des attentats de Nice était de 77 morts. A mon réveil d’un sommeil perturbé par ce barbare, j’ai appris que cet affreux chiffre a grimpé jusqu’à 84 morts dont 10 enfants et des adolescents et plus de 200 blessés.
 
Comme le nouvel ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, j’ai cherché les mots pour qualifier les images provenant de la Côte d’Azur, mais je ne suis jamais parvenu à comprendre le comment du pourquoi. J’ai eu mal au plus profond de mon être, face à cette horreur, cette boucherie, cet acte lâche que rien ne justifie.
 
En tout cas, que son auteur, un français d’origine tunisienne, de 31 ans, ne se cache pas derrière l’Islam pour justifier son odieux acte. Cette religion n’a absolument rien de violent. Elle n’est qu’une victime des ignares qui fréquentent des groupements terroristes tels Daesh, Boko Haram, Aqmi, Al Qaida, Ansar Dine, Mujoa, les Chabab, qui endoctrinent, tuent, violent, pillent et terrorisent le monde et perturbent sa quiétude et sa cohésion.
Nous sommes tous des Français de Paris ou de Nice. Comme, nous sommes tous des Nigérians, des Saoudiens, des Irakiens, des Américains, des Maliens, des Ivoiriens du Grand Bassam. L’identité ne se compartimente pas, disait Amine Maalouf.
 
Nous sommes des hommes et des femmes pétris de talent, d’intelligence et de courage. Jamais, nous ne nous laisserons gagner par la peur et la terreur.
 
Nous continuerons à prendre de l’apérosur les terrasses, les barres, les «calandos». Nous irons dans les mosquées, les églises, les synagogues et autres bois sacrés. Mais aussi dans les boîtes de nuit. Nous allons continuer à prendre les avions.
 
Nous allons continuer à vivre avec les autres. Les autres qui sont différents de nous, culturellement, sociologiquement. Nous préférons cette diversité et ce multiculturalisme qu’au communautarisme que tentent de nous imposer les terroristes.
 
Ce ne sont pas ces barbares qui veulent nous dicter la conduite à tenir. La France, le Sénégal, le Mali, les Etats-Unis, la Côte d’Ivoire, aucun pays du monde entier n’est à l’abri de cette folie meurtrière. Cette guerre du 3ème millénaire contre des ennemis invisibles, parce que lâches.
Ils continueront leurs coups d’éclats, en tuant des innocents notamment des femmes et des enfants. Mais jamais ils ne nous vaincront. Vive la France. Vive le Sénégal. Vive la vie ! 

Abdoulaye THIAM

Samedi 16 Juillet 2016 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter