Barça - Real Madrid - Man City : la sensation Leroy Sané a tranché

Courtisé de toutes parts, Leroy Sané a décidé d'affiner ses plans, et a éconduit certains de ses courtisans. Ils ne sont ainsi a priori plus que deux à pouvoir espérer recruter le phénomène allemand l'été prochain.



Avec 5 buts et 5 passes décisives en 19 matches de Bundesliga disputés, Leroy Sané est assurément l’une des belles promesses du football européen. À 20 ans seulement, le milieu offensif a été aligné comme titulaire à 7 reprises au cours des 8 dernières rencontres auxquelles il a participé, preuve du rôle important qui est désormais le sien au sein du club de la Ruhr. Bien évidemment, qui dit jeunesse et talent dit aussi intérêt sur le marché des transferts.

Et comme vous le savez, ils sont déjà nombreux à avoir coché le nom du numéro 19 sur leurs tablettes. Si Manchester City avait été le premier à se positionner dans la course à la signature du prodige, le Real Madrid, le FC Barcelone, et à un degré moindre Manchester United ont ensuite aussi été annoncés dans une longue liste de prétendants. Autre club dans le coup, le Red Bull Leipzig, actuel leader du championnat de deuxième division en Allemagne apparaissait néanmoins comme une destination plus farfelue.

Et pourtant, si l’on en croit les informations publiées par Bild , l’ambitieuse formation allemande fait partie des deux derniers clubs envisagés par Sané. En effet, le natif d’Essen a décidé d’écarter les formations anglaises ainsi que le Real Madrid, pour se concentrer uniquement sur le FC Barcelone et Leipzig. D’un côté, l’armada catalane offrirait au joueur l’opportunité de gagner nombre de trophées, mais ne lui garantirait pas un temps de jeu fourni. À l’inverse, Leipzig compte investir à hauteur de 200 M€ l’été prochain pour faire bonne figure en Bundesliga, et ferait de Sané la tête de gondole de son ambitieux projet. Alors, qui du Barça ou du Red Bull Leipzig mettra le grappin sur l’élément dont la clause libératoire est fixée à 37 M€ ?

Source: Footmercato



Dimanche 31 Janvier 2016 - 07:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter