Barkhane, une force en transition



Il y a 3 ans, l'armée française intervenait au Mali, pour stopper l'avancée de jihadistes. Ces derniers mois, la menace terroriste, s'est manifestée jusqu'au coeur des capitales africaines, à Bamako, puis Ouagadougou. Les terroristes se jouent des frontières, et parviennent le plus souvent à passer d'un pays à l'autre, sans se faire repérer. Pourtant, la force française «Barkhane» en soutien aux pays de la région, tente d'endiguer les flux terroristes et d'affaiblir les groupes armés... Les Etats du G5 Sahel, Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad ont considérablement amélioré leur coopération militaire, au point de parvenir à mener des opérations transfrontalières conjointes, planifiées de manière quasi-autonomes... A terme, ce sont ces armées qui devront assurer la sécurité de leur propre pays. 
Olivier Fourt s'est rendu au Sahel et au Sahara, auprès des forces africaines et françaises.

Source: Rfi.fr


Lundi 14 Mars 2016 - 06:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter