«Barthélémy Dias n’est pas contraint de répondre…», Thierno Bocoum



«Barthélémy Dias n’est pas contraint de répondre…», Thierno Bocoum
«Son immunité parlementaire n’est pas levée. Les textes sont clairs avec l’article 51 alinéa 2 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui dit très clairement qu’aucun député pendant la durée des sessions ne peut être arrêté ou poursuivi en matière criminelle ou correctionnelle sans l’autorisation de l’Assemblée nationale», précise le député.  

Ainsi, «Monsieur Barthélémy Dias s’il le souhaite peut aller répondre mais il n’est pas contraint d’aller répondre sans la levée de son immunité parlementaire. Nous sommes en session au moment où je vous parle. Il faut que la Justice passe par l’Assemblée nationale pour que son immunité parlementaire soit levée», assure-t-il au micro de la Tfm.

Le chargé de la communication de Rewmi d’Idrissa Seck de regretter: «Depuis 2011, on avait tout le temps pour juger Barthélémy Dias et malheureusement on attend qu’il se démarque de ce qu’ils font. On attend qu’il ne soit plus avec eux, qu’il soit disposé à combattre leurs politiques pour lui coller un procès et c’est cela qui est dommage, qui est injuste. On a l’impression aujourd’hui qu’on veut manipuler la Justice, qu’on veut utiliser la justice pour des règlements de compte… ». 


Mercredi 19 Octobre 2016 - 20:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter