Barthélémy Diaz répond à Seydou Gueye: « Le Parti Socialiste n’est pas une structure de communication »

Le feu couve à la coalition Benno Bokk Yaakaar. Répliquant à la sortie de Seydou Gueye, secrétaire général du gouvernement et non moins responsable de l’Alliance pour la République qui est monté au créneau pour dénoncer le manque de solidarité des alliés envers le président Sall, Barthélémy Diaz du Parti Socialiste tient à lui faire savoir que « le PS n’est pas une structure de communication mais un parti politique».



Barthélémy Diaz répond à Seydou Gueye: « Le Parti Socialiste n’est pas une structure de communication »

« Pour ce qui concerne le Parti Socialiste (PS), ce n’est pas un cabinet de consultant. Le PS n’est pas une structure de communication, c’est un parti politique. Nous sommes d’accord sur l’objet de coalition mais pour qu’on puisse défendre le président voire le gouvernement qui, au passage, il faut le signaler est entrain d’abattre un excellent travail, il faut qu’on puisse comprendre ce qu’ils sont en train de faire. Et pour ce faire, il faut qu’on puisse s’asseoir et échanger», martèle le responsable des jeunesses socialistes qui, à cet effet soutient avoir saisi le président Sall pour « une direction politique unifiée » et ce, en vain.


« Ce que je voudrais dire concernant cette question, c’est que nous avons lancé une idée qui consiste éventuellement à réfléchir sur la mise en place d’une direction politique unifiée et nous n’avons eu aucun feed back (réaction) de la part du concerné en l’occurrence, son Excellence, M. le président de la République, Macky Sall », précise-t-il.

 

Barthélémy Diaz qui reconnait qu’«il y a un problème de communication certes », liste un autre manquement dans la mouvance présidentielle.

 
« Aujourd’hui, il faut le dire… moi qui suis responsable des jeunesses socialistes, j’ai mené un combat pour faire partir le régime Wade, je n’ai pas pu m’asseoir avec le président de la République et échanger avec lui. Parce qu’il n’y a pas de cadre pour pouvoir le faire. C’est ça le problème, malheureusement. Maintenant, ce que nous devon retenir, le président, c’est lui qui a été élu et c’est lui qui dirige le pays. Nous, tout ce qu’on souhaite c’est que dans ce cadre de la mise en place d’une direction politique, on pourra émettre nos idées et nos opinions et au chef de l’Etat de voir ce qu’il fera » conclut-il tout en précisant que « la réussite du président, c’est notre réussite, son échec sera le nôtre aussi », sur les ondes de la RFM.



Vendredi 31 Mai 2013 - 15:50




1.Posté par laze le 31/05/2013 20:44
Une direction politique unifiée§ C'est quoi même, Sommes nous tentés de nous posé. Le Ps, repêche des eaux troubles, doit pouvoir se taire. L'habitude est une seconde nature: les socialistes sont réputés faiseurs de malins, ils pensent qu'eux seuls sont capables de diriger ce pays. Que non! C'est de votre intérêt de défendre le Président Macky, mais vous ne le faites pas. Et pourtant à chaque fois que les intérts de votre Parti sont touché vous réagissez. Ce ce à quoi Seydou Gueye vous invite dorénavant à faire, à s'assumer.

2.Posté par kawcisko le 01/06/2013 00:59
Un assassin n'a pas droit a la parole. Macky et sa coalition t'ont préservé dans ce bas monde, mais n'oublies pas qu'Allah a le dernier mot. tu paieras cher ton crime dans ce bas monde et au dela
Qu'Allah te punisse

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter